Sunday, July 2, 2017

Sosotte Zigounette



Sosotte Valérie Igounet, alias Zigounette, s'exprime dans une brève interview-vidéo (4'13") intitulée Retour sur le procès Faurisson-Chemin, mise en ligne aujourd'hui par le site de Conspiracy Watch – L'observatoire du conspirationnisme (www.conspiracywatch.info). Au mieux de sa forme dans son « complotisme », elle nous rassure : les armes de destruction massives d'Adolf Hitler ont bel et bien existé, car la justice vient de consacrer cette vérité en déclarant Robert Faurisson un menteur ! Rassurons-nous encore : le fait que Simone Jacob (future Simone Veil) et les siens n'aient pas été gazés à Auschwitz-Birkenau ne constitue probablement pour Zigounette qu'une exception parmi tant d'autres exceptions, tant d'autres « miracles » ou « miraculés ».

Bien sûr, à l'instar du tribunal présidé le 6 juin 2017 par Dame Siredey-Garnier, Zigounette ne fournit pas un seul exemple de mensonge, pas un seul exemple de faux, pas un seul exemple de falsification que j'aurais commis pour aboutir à la conclusion de ce qu'il n'a pas existé de chambres à gaz homicides sous le IIIe Reich.

Dame, j'étais « parti d'un postulat ». Zigounette, elle, ne part pas d'un postulat. Comme aime à dire un certain « médecin malgré lui »,  « Voilà justement ce qui fait que votre fille est muette » ou qu'elle n'ouvre la bouche que pour proférer des sottises.

2 juillet 2017